Sur les pas de Photomed

© Mimmo Jodice© Mimmo Jodice
30 Jan
Né à Sanary, sur la côte varoise en France, PhotoMed s’est appliqué à inviter les artistes émergents des pays méditerranéens à participer à son événement annuel.

La photographie a la vertu d’être un langage universel qui permet à chacun d’interpréter le travail de l’auteur à travers le prisme de sa propre culture. Par conséquent, la ligne éditoriale du festival cherche toujours à trouver un équilibre entre réalité et sens, notoriété et découverte.

En 2014, grâce à l’actif soutien de l’Office du Tourisme du Liban à Paris et de son directeur Serge Akl, le festival PhotoMed a pu s’installer à Beyrouth, avec la ferme volonté de s’inscrire dans la durée.

Cette deuxième édition libanaise présentera l’œuvre de la jeune photographie italienne, comme celui du maître italien Mimmo Jodice, sans oublier les richesses du patrimoine photographique de la Bibliothèque Orientale et les photos inédites du Ministère du Tourisme du Liban des années 1960.

Des photographes venus d’Algérie, d’Espagne, Maroc, France et Japon seront aussi à découvrir sans modération.

Ceci n’aurait pas été possible sans l’appui, non seulement du Ministère du Tourisme, Ministère de la Culture, la ville de Beyrouth, l’Institut Français, l’Ambassade de France au Liban, l’Ambassade d’Italie, l’Ambassade d’Espagne, la Délégation Européenne au Liban, mais également de nos principaux partenaires privés libanais : la Byblos Bank, Solidère, l’hôtel Le Gray, Lollipopart, Canson et Wild Discovery.

Nous souhaitons que PhotoMed Beyrouth 2015 connaisse le même succès qu’en 2014, avec l’espoir que la culture soit un facteur d’écoute, de compréhension mutuelle et de vision partagée.
Philippe Heullant Président PhotoMed Liban et l’équipe d’organisation

Tags:

  • Tous les medias

  • Articles

  • Vidéos

  • Podcasts