Nos Émotions

Coup de pouce ou coup de gueule, Tamyras vibre, aime, s’enthousiasme et vous accompagne.

  • Retrouvez ici l'entretien effectué par Marianne Meunier avec Tania Hadjithomas Mehanna.
  • Difficile d’imaginer qu’en ce mardi 9 mai 2017, tandis que je lis le journal face à la méditerranée, onze migrants sont morts et deux cent trente autres sont portés disparus au large de la Libye, dans cette même mer.
  • Magic System, on les connaît pour « On dit premier gaou n'est pas gaou oh » ou « T'as mis les chaussures croco mais sans chaussettes, ça c'est grave ! » mais beaucoup moins pour leurs « Magic bibliothèques » en Côte d'Ivoire. Entretien avec Jean Louis Boua, directeur exécutif de la fondation Magic System.
  • Sabyl Ghoussoub
    « Après tout ce temps ils pensent toujours ça de nous Rien que de vulgaires misogynes et voyous. » IAM
  • Sabyl Ghoussoub
    Comme prononcer Tunis en arabe, siroter un ouzo un soir d’août à Milos ou déjeuner chez sa mère lorsqu’on ne veut pas l’égorger, lire Pièces Détachées de Colette Fellous repose, apaise et même réconforte.
  • « On avance, on avance, on avance. C’est une évidence, on n’a pas assez d’essence pour faire la route dans l’autre sens. Alors on avance. »
  • Sabyl Ghoussoub
    Depuis sa création en 2007, l'ONG française Bibliothèques sans frontières (BSF) essaie de lutter contre la précarité et les inégalités sociales en plaidant pour une approche nouvelle de la coopération culturelle, en particulier pour repenser le don de livres et construire des modèles économiques durables pour les bibliothèques publiques et associatives. En partenariat avec le designer Philippe Starck, BSF a également créé l'Ideas Box, une médiathèque en kit de quatre cubes de couleurs qui se déplient et se referment en moins de vingt minutes.
  • Sabyl Ghoussoub
    « – C’est toi le papier de la chronique là ! – Le quoi papa ? – La chronique sur le Ta3yahh là… – Qui ? – Abdellah Ta3yahh, c’est quoi lui, il vient de Saïda ! – Ah Abdellah Taïa, c’est un écrivain marocain papa mais là je te rappelle plus tard, je suis […]