Des albums dans la hotte du Père Noël

© betweennapsontheporch.net © betweennapsontheporch.net
20 Dec

Impossible aujourd’hui de passer à côté d’un phénomène littéraire et artistique qui a pris de plus en plus d’ampleur ces dernières années. Les livres pour enfants ne sont plus ce qu’ils étaient. Des Bibliothèques Roses et Martine sans oublier les classiques, une petite révolution s’était déjà faite dans les années 90 avec de nouvelles collections plus adaptées aux enfants d’aujourd’hui tellement sollicités qu’il en faut beaucoup pour les intéresser.

Mais aujourd’hui dans les bacs des libraires, un autre genre de livres a fait son apparition. On les appellera des albums jeunesse. Ce sont en réalité de véritables pépites artistiques où le mot est concis, précis et le dessin maître des lieux.

La Librairie el Bourj n’est pas passée à côté de cet épiphénomène et Chantal Sfeir, libraire, ne tarit pas d’éloges et d’admiration face aux découvertes de plus en plus merveilleuses dans ce rayon.

Chantal, que se passe-t-il dans la littérature jeunesse ?

« L’album est en effet devenu l’emblème de l’évolution du livre pour enfants. La lecture de l’image et aussi importante que celle des mots. Elle permet d’être créatif, de développer un vocabulaire, de s’exprimer et d’éduquer son sens critique. L’album de nos jours touche l’imaginaire de l’enfant et de l’adulte. On n’est plus obligé de toujours raconter avec des mots. Souvent l’image émeut et raconte plus que les mots. Une double narration se fait par le texte et par l’image/illustration. Souvent le véritable texte se situe dans l’image. En feuilletant un album la première chose qu’on regarde c’est l’image sans rien connaître sur le texte écrit d’où l’importance accordée à la qualité des illustrations.

Rien n’est jamais trop beau pour un enfant, il mérite le meilleur et l’enthousiasme de ses parents se projette sur lui. S’acheter un album jeunesse de haute qualité en est un exemple. De nos jours, nous pouvons nous rapprocher facilement des auteurs et de leurs créations. Sites web, Youtube, le livre n’est pas en contradiction avec la technologie mais bien au contraire, il lui est complémentaire. Jetons un coup d’œil sur les sites de ces auteurs : Antoine Guillopé ou encore Benjamin Lacombe et Rebecca Dautremer

Aujourd’hui, l’album de littérature de jeunesse est un genre à part entière. Il stimule l’imagination des enfants. Il diffère dans le choix du papier, le format, les matières, la typographie et utilise souvent différentes techniques, aquarelle, coupage, laser, pastel, pop-up. Non scolaire, il sort du cadre du devoir et de l’obligation et devient pur plaisir. L’album est un enrichissement culturel pour les enfants, jeunes adultes et adultes, il n’a pas d’âge.

Le libraire est un passeur de culture. Il incite les autres à regarder, observer et apprécier les œuvres culturelles. Il se situe à la fin de la chaîne des métiers du livre ; c’est donc lui qui a un rapport direct avec le lecteur. Nous oublions souvent que le lecteur n’est pas toujours un lecteur de mots, il est souvent un lecteur d’images, sous forme de photographies, iconographies, illustrations, peintures, desseins, schémas… et le support livre offre toutes ces possibilités. C’est pour cela que personnellement j’opte pour l’album jeunesse de qualité qui est une lecture unique comprenant un mélange de techniques et qui s’adresse aussi bien aux petits qu’aux adultes. En servant le client, je ne distingue pas entre l’enfant et l’adulte. L’album que je propose est toujours adressé à toute la famille et tous les amis sans division d’âges. Un album en vaut le coup quand il peut être partagé, quand il crée des discussions et surtout quand il crée du bonheur.

La jeunesse est la génération future et nous comptons sur elle pour nous créer les joies de demain. Il faut donc éduquer le regard, développer une culture artistique, favoriser le processus de création, mais aussi encourager un point de vue critique. Les parents pensent souvent que s’il y a trop d’images le livre ne sert à rien. C’est faux. Les enfants savent LIRE les images mieux que les adultes, pourquoi leur enlever cet enrichissement ? Un livre, et encore plus un album, se lit à son propre rythme, on peut laisser traîner le regard sur une page, sauter une autre, reculer, sauter des passages, dévisager les détails des images… choisir son coin de lecture. C’est aux parents de faire sentir à leurs enfants cette joie, et c’est à eux que j’essaie de communiquer mon enthousiasme afin qu’ils puissent à leur tour faire de même avec leurs enfants. L’ère nouvelle est à l’image. L’album offre une dimension moderne et contemporaine et permet de faire du livre un accompagnateur aussi important qu’un iPad et compagnie… les auteurs contemporains et surtout les artistes/illustrateurs d’albums de qualité sont très actifs sur la toile permettant d’avoir un rapport privilégié avec leurs lecteurs, grands et petits. Le livre devient alors le produit final et palpable d’une démonstration ou animation sur Youtube, Facebook, etc.»

Un choix d’albums :

Et plein plein d’autres !!!!



Abonnez-vous à notre rubrique 'Nos Émotions'