Tamyras aime « Bipod 2015 »

Florence Massena
featured_Capture
20 Apr

Tous les jours, de nombreuses activités, sorties et soirées sont proposées au public. Parmi cette abondance de possibilités, Tamyras vous parle d’un événement en particulier. Cette semaine, il s’agit du festival « Bipod 2015 », jusqu’au 26 avril.

La scène contemporaine à Beyrouth est florissante et permet au public d’aborder les expositions, la musique, le théâtre et la danse d’une manière originale, hors de l’ordinaire. Le festival « Bipod », plate forme de danse contemporaine annuelle, est l’une des pierres angulaires de cette scène, avec pas moins de 11 éditions dans la capitale libanaise. Cette année, un programme spécial permet de découvrir pas moins de 10 compagnies, qu’il est aussi possible de découvrir lors de cours et de discussions. Elles se partagent pour l’occasion quatre salles : les théâtres Al Madina, Beryte et Montaigne, ainsi que la salle Maqamat à Beit El-Raqs. A l’honneur cette fois, des groupes connus de Belgique, Suède, Hongrie, Angleterre, des Pays-Bas, de France et Suisse.

L’initiative est signée Maqamat, une compagnie de danse contemporaine libanaise fondée par Omar Rajeh en 2002, et qui n’a pas tardé à s’imposer régionalement. Modernisation, développement de la scène et de la danse contemporaines à Beyrouth et dans les autres villes de la région, innovation et expérimentation, sont autant de flèches à l’arc de la compagnie, dédiée entièrement à cet art. Le festival « Bipod » sert ainsi de moyen de promotion mais aussi de mise en réseau, pour la pérennité et l’ouverture de cet art, souvent méconnu mais toujours porteur d’idées nouvelles.

Pour une programmation détaillée, cliquez ici.

« Bipod 2015 », jusqu’au 26 avril

Sur Facebook

Sur internet

Abonnez-vous à notre rubrique 'Nos Émotions'