Tamyras aime « Identity, “Race” and Family in Lebanon »

Florence Massena
square_mixed copy
29 Jan

Tous les jours, de nombreuses activités, sorties et soirées sont proposées au public. Parmi cette abondance de possibilités, Tamyras vous parle d’un événement en particulier. Cette semaine, il s’agit du nouveau projet photographique de « Mixed Feelings » : « Identity, “Race” and Family in Lebanon », du 29 janvier au 14 février au studio Artscape.

La nouvelle série de la collaboration « Mixed Feelings », a été lancée par la rédactrice et activiste libanaise Nisreen Kaj et la photographe polonaise Marta Bogdańska en 2011 pour parler du racisme et de l’exclusion au Liban, en collaboration avec la Fondation Heinrich Böll. Leurs travaux s’attachent aux portraits et histoires de familles et de personnalités possédant une double nationalité, afin de provoquer une réflexion sur la société libanaise.

Cette fois, « Identity, “Race” and Family in Lebanon » propose une sélection de photographies et de textes provenant des archives personnelles de 16 familles libanaises aux origines africaines ou asiatiques. Une façon plutôt efficace de faire plonger le public dans l’intimité de ces familles et de se rendre compte de leur vie au sein du pays du cèdre.

Le vernissage, le jeudi 29 janvier, dès 18 h, comporte une discussion avec Nisreen Kaj, Marta Bogdańska, et Rania Masri, directrice associée de l’Institut Asfari pour la Société Civile et la Citoyenneté.

« Mixed Feelings » : « Identity, “Race” and Family in Lebanon »

Du 29 janvier au 14 février au studio Artscape

Pour plus d’informations : nisreenkaj@gmail.com ou tobiku@gmail.com

Sur Facebook

Abonnez-vous à notre rubrique 'Nos Émotions'