Etel Adnan sur le devant de la scène

Des villes Featured
28 Mar

Les Éditions Tamyras ont l’honneur de publier cette année le quatrième opus de leur collection « Etel Adnan », Des villes et des femmes – Lettres à Fawwaz. Cette œuvre épistolaire parcourt le monde des femmes autour du bassin méditerranéen et même au-delà. Au cours de ses voyages, Etel Adnan suit des destinées singulières et démontre une fois encore son habilité à transformer réalité en métaphore, dévoilant ainsi tout son génie lyrique.

RFI.fr a même salué la parution de l’ouvrage en lui consacrant un très bel article.

Les cinq dernières années ont indéniablement marqué le retour de Etel Adnan sur le devant la scène culturelle. Élevée au grade de Chevalier des Arts et des Lettres en janvier dernier à l’Institut du monde arabe, l’auteure a ensuite ravi un public enthousiaste lors de la dédicace de son ouvrage à l’Office du tourisme du Liban et en marge du Salon du livre de Paris 2014. Artiste accomplie, Etel Adnan est également peintre, céramiste, poétesse. L’Arab Museum of Modern Art (Mathaf) organise d’ailleurs cette année à Doha une exposition dédiée aux multiples facettes de l’artiste. Visionnaire, engagée, bouleversante, l’œuvre de Etel Adnan continue de subjuguer.




© Tony el Hage © Tony el Hage
© Tony el Hage © Tony el Hage

« Et depuis, dans un imaginaire constamment actualisé, la femme a été ce qui attend : elle attend de grandir, elle attend sa puberté, attend le fiancé, le mari, l’enfant, la vieillesse, et la mort. Elle attend que les enfants aillent et viennent, qu’ils grandissent, qu’ils se marient, que le mari parte le matin, qu’il rentre le soir. Elle attend que l’eau bouille, que la guerre finisse, que le printemps revienne. Elle attend d’être embrassée, prise, rejetée, oubliée. Elle attend l’heure de l’amour, celle de la vengeance, de l’oubli, et de nouveau la mort. Elle est la fleur qui attend l’abeille, et la vallée qui attend l’orage. Elle est pratiquement née « assise », et Pénélope ne fait rien d’autre. Elle s’assied, tisse, et défait son travail. Sisyphe, c’est elle. Pour que l’attente soit pure, il faut que rien ne dure de ce qu’elle fait. »
Etel Adnan, Des villes et des femmes

Des villes et des femmes est actuellement disponible en librairie, pour achat en ligne et en format e-book sur Amazon, iBooks, Kobo, et le réseau ePagine.

Abonnez-vous à notre rubrique 'La Maison D’Édition'