Tamyras au Salon du livre francophone de Beyrouth 2014

Stand Tamyras featured
21 Oct
L’équipe Tamyras et ses auteurs vous attendent au Salon du livre francophone de Beyrouth 2014 au BIEL du 1er au 9 novembre tous les jours de 10 h à 21 h

Découvrez notre programme :

Samedi 1er novembre


    Table ronde « Beyrouthins », une faute de français ? à 19 h – Salle de conférence A

Nous sommes des natifs de Beyrouth. Nous sommes des habitants de Beyrouth. Nous sommes aussi des Beyrouthins francophones. Mais beyrouthin, beyrouthine, adjectif ou nom propre n’existe dans aucun dictionnaire français. Nous avons vérifié. Fils d’un pluriculturalisme bienvenu, natifs d’une ville mythique à plus d’un titre, habitants très attachés aux valeurs francophones, les Beyrouthins revendiquent aujourd’hui que l’on prenne en considération leur demande de figurer dans le panthéon des mots admis et usités. Plus qu’une démarche symbolique initiée par Tamyras dans le cadre de Positive Lebanon, cette revendication fait figure de démarche identitaire. Serait-ce possible ?

Les Intervenants :
  • Patrice Paoli, Ambassadeur de France au Liban
  • Nayla Tamraz, chef de département de Lettres Françaises de l’USJ
  • Marc Lambron, écrivain et critique littéraire
  • Didier Decoin, écrivain et scénariste
  • Alexandre Najjar, avocat, écrivain, critique littéraire
  • Modératrice : Tania Hadjithomas Mehanna, directrice de la maison d’édition Tamyras

Dimanche 2 novembre



Beyrouth se laisse aimer, haïr, rejeter, adopter, critiquer et encenser. Beyrouth ne laisse pas indifférent. The Beirut book est issu d’une série d’illustrations s’inspirant des plaques bleues émaillées que l’on croise au coin des rues de Beyrouth. Citations célèbres détournées ou témoignages saisis à vif, ce beau-livre, qui met en avant la ville de Beyrouth et les émotions qu’elle suscite, est le résultat de l’initiative du collectif Beirut Prints (d’après une idée originale de David Hury).


À Beyrouth, les limites entre passé, présent et futur sont souvent brouillées. L’encre a tant coulé sur cette ville meurtrie, ressuscitée, maudite et magique. Mais quelles histoires humaines se glissent dans les interstices de cette métropole fascinante ? De jeunes auteurs sont allés à la rencontre de la cité pour en recueillir les récits « perdus », retranscrire les trajectoires personnelles et les lieux méconnus qui forment les pièces d’un immense puzzle : celui du Beyrouth moderne avec toute ses nuances. Ce livre est l’hommage d’une nouvelle génération d’écrivains et de journalistes à la complexité de la capitale libanaise, Beyrouth, et aux destins singuliers qu’elle a façonnés.

Avant leur signature, Micheline Tobia et David Hury participeront à la table ronde « La Méditerranée racontée » auprès de François Beaune, Cédric Fabre, David Hury et Anne-Sophie Simenel (mod.) à 17 h en salle de conférence B.

Lundi 3 novembre



Au bonheur de Yaya utilise des mots doux, des émotions délicates, des métaphores colorées pour raconter l’exil. Mais aussi pour raconter ce lien inextinguible qui reste malgré tout. Lien avec le pays d’origine, mais aussi avec les habitudes, les traditions, les sensations, les saveurs et les arômes.

Avant sa signature, Zahi Haddad participera à la table ronde « L’exil et le mythe du paradis perdu » auprès d’Emmanuel Ruben, Joanna Gruda et Georgia Makhlouf (mod.) à 18 h à l’espace Agora.

Mardi 4 novembre



1910. À la veille de la Première Guerre mondiale, le Liban est sous domination ottomane. À Beit Kassine, Marie, Négib, Nemer, Nour, Sarah, Boutros et Geryes vivent un quotidien difficile et affrontent leur destin à l’ombre de la grande Histoire et des petites histoires personnelles. Un roman intimiste où se mêlent amours blessées, luttes de pouvoirs, tragédies nationales et traditions ancestrales.

Avant sa signature, Nayla Aoun Chkaiban participera à la table ronde « La Grande guerre au Liban : récits historiques et littéraires » auprès de Samir Khairallah, Antoine Boustany et Youssef Mouawad (mod.) à 17 h en salle de conférence B.

Mercredi 5 novembre



Écrit quelques années avant les révolutions arabes, Le parti de l’Homme est un roman prémonitoire qui reprend les ingrédients essentiels de la fiction orientale et occidentale et les associe étonnamment : le miracle, la volonté de sauver le monde, les sociétés secrètes, la transcendance amoureuse, la main invisible de Dieu, tous ces archétypes du conte traditionnel et du roman classique semblent s’être rebellés contre leur maître et enfoncent peu à peu le monde dans le chaos.

Avant sa signature, Cyril Hadji-Thomas participera à la table ronde « Histoires recommencées » auprès de Claire Ubac et Georgia Makhlouf (mod.) à 17 h en salle de conférence A.

Jeudi 6 novembre



En 2012, Mazen Kerbaj s’est lancé le défi de faire un dessin par jour sur un agenda. Le résultat : 382 dessins utilisant les techniques les plus variées traitant de sujets aussi divers que les voyages à l’étranger, les soirées interminables dans les bars de Beyrouth, les concerts, la guerre civile en Syrie, les « incidents » au Liban et dans la région, la vie de famille, les affres du travail en « freelance ».

Avant sa signature, Mazen Kerbaj sera reçu par le journaliste Gilles Kraemer à l’espace Agora à 18 h.

Vendredi 7 novembre


    Cocktail et remise des prix aux lauréats du concours Tamyras / Air France Liban 18 h – Stand Tamyras

En présence de M. Michel Bou Abboud, directeur d’Air France Liban et de Mme Tania Hadjithomas Mehanna, directrice de Tamyras, venez suivre l’annonce des gagnants du concours Tamyras / Air France Liban et la remise des prix autour d’un cocktail.

Samedi 8 novembre



    Table ronde Retour aux sources : les merveilleuses légumineuses à 16 h – Salle de conférence A

Quand la cuisine libanaise s’allie à la cuisine italienne, la révolution est en marche. À l’affiche : lentille, pois chiche et le nouveau-né, le haricot, avec toutes ses variétés. La cuisine retourne aux sources de l’avis des spécialistes !

Les intervenants :
  • Claude Chahine Shehadi, co-auteure du livre Haricots & co
  • Maria Rosario Lazzati, co-auteure du livre Haricots & co
  • Kamal Mouzawak, créateur de Souk El Tayeb, fondateur du restaurant coopératif Tawlet et co-auteur du livre Délices des mille et une nuits
  • Nicolas Audi, fondateur de Nicolas Audi Catering
  • Modérateur : Cyril Hadji-Thomas, PDG de Keeward

La table ronde sera suivie de la signature du livre « Haricots & Co » de Claude Chahine Shehadi et Maria Rosario Lazzati sur le stand Tamyras à 17 h.

Dimanche 9 novembre



    Journée « Positive Lebanon » à partir de 14 h – Stand Tamyras

Lancement de l’agenda Tamyras 2015 : 365 jours pour passer des week-ends de rêve au Liban
365 jours pour des week-ends de rêve au Liban. 365 jours pour découvrir 52 maisons d’hôtes, auberges, campings, bungalows… 52 week-ends pour jouer les touristes dans notre propre pays. 52 week-ends pour rencontrer des gens charmants et surtout découvrir des régions magnifiques où la nature est encore préservée, célébrée et protégée. Vous ne nous croyez pas ? La preuve est dans cet agenda !

Lancement du premier carnet de notes Tamyras : Carnet de notes Positive Lebanon
Un carnet de notes pour écrire ses rêves, ses envies, ses programmes, ses rendez-vous, ses listes, ses amours et ses bonheurs. Un carnet de notes avec des nouvelles positives qui font sourire. Un carnet de notes avec des illustrations qui font rêver.

Abonnez-vous à notre rubrique 'La Maison D’Édition'